Un premier entretien et une conclusion : la démocratie participative est une véritable nécessité trop peu exploitée en France