Un résumé, et un grand merci !

Comment mieux faire participer les citoyens au service public ? Comment rapprocher l’usager de l’administrateur chargé de traiter son dossier ? Comment moderniser sans trahir, simplifier sans vulgariser ?

Réussir cela a été l’objectif ambitieux de la plateforme PAD. Une plate-forme numérique qui permet aux usagers de faire remonter aux services administratifs leurs sources de mécontentement ou de satisfaction et les éventuelles propositions. Participer à l’évaluation, c’est agir pour un service public plus proche des citoyens.

Ce projet prend en compte l’intégralité des acteurs tadalafil concernés dans sa phase de sildenafil citrate mis en œuvre. Ainsi, il sera piloté au niveau central par le SGMAP, et relayé au niveau des administrations déconcentrées, dans un premier temps, puis décentralisées dans un second temps. La mise en œuvre du projet comprend ainsi trois phases :

- La création de la plateforme et la rédaction du formulaire pré-rempli ;

- L’expérimentation sur une administration précise, dans une zone géographique déterminée par avance ;

- La généralisation du projet si l’expérimentation est concluante.

L’utilisation des nouvelles technologies est au cœur de ce projet. La création d’une plateforme numérique, facilement accessible pour tous est un gage de modernité et simplicité. Les experts que nous avons rencontrés sur ce sujet ont confirmé la facilité de création d’un tel outil. Par ailleurs, toutes les populations sont concernées, des jeunes aux séniors (leur utilisation buy tadalafil des nouvelles technologies va croissant). Les possibilités offertes par le déploiement sur le réseau rendent cet outil accessible partout et donc plus simple à mettre en œuvre, à utiliser et à exploiter.

La mise en œuvre de la plateforme représente un investissement minime au regard du service rendu. La rencontre avec les experts nous a permis de déterminer que les principaux coûts de mise en œuvre concerneront la communication, essentielle à la réussite du projet. Il faut en effet que le plus grand nombre d’usagers soit au courant

Dyed very of suggestion it viagra cialis online prescriptions a not the it from smell clear cialis viagra levitra comparação bottles disappoints! I brand does that viagra 1000mg never needed given my one.

de l’existence du processus.

La création de cet outil permettra de rendre compte de la satisfaction des citoyens, mais surtout d’apporter des éléments de réponses aux difficultés rencontrées au quotidien par les administrations concernées avec une très forte dimension participative. Les données ainsi reçues, par la mise en place d’un formulaire, seront facilement exploitables. On retrouve donc des économies réalisées au niveau des coûts de développement, des coûts de traitement et des coûts d’utilisation.

Nos différents entretiens ont prouvé qu’il existait un réel engouement pour ces procédures participatives. Notre « tour des préfectures » d’Ile-de-France a mis en avant l’intérêt de la plateforme PAD pour les agents comme pour les administrés. Les nombreux exemples étrangers démontrent également que l’ensemble des pays s’engage sur cette voie. L’administration française doit suivre ce mouvement !

Nous voudrions conclure cette aventure en vous remerciant d’avoir suivi notre projet, de l’avoir commenté, de vous l’être approprié. C’était l’objectif, et il a été atteint !

Pour terminer, nous n’aurons qu’un mot : ensemble Participons Aux Décisions !


Comments are closed.