Orientation 2.0 récapitule son projet et ses évolutions

Alors que s’achève la deuxième étape du Challenge Administration 2020, il importe de revenir sur l’évolution du projet depuis sa première présentation et d’insister sur sa nécessité.     Le projet initial   Il fut how much does viagra cost at walmart fondé sur un constat douloureux : un fort taux d’échec en première année d’étude universitaire et, consécutivement des réorientations nécessaires, coûteuses à l’État et probablement mal vécues par les étudiants et par leur parents.   Nos études et nos réflexions préliminaires nous ont porté à considérer qu’une meilleure orientation serait nécessairement personnalisée à chaque élève, tout en restant applicable c’est-à-dire réaliste et de coût modique. De ce constat est né le projet de « l’orientation-tutorale » qui tirait, selon nous, sa véritable originalité de ce double principe d’une orientation à la fois portant sur le choix post-bac ainsi que sur la réussite des premières années cialis tadalafil 20 mg d’université.   Dans une première étape nous avions esquissé les grandes lignes de ce projet generic viagra :

  • Il se constituerait d’un suivi personnalisé d’élèves du secondaires par des étudiants du supérieur dans le dessein non seulement de faire « le bon choix » concernant son orientation post-bac, mais aussi de l’accompagner durant ses premières cheap cialis années d’études supérieures.
  • Ce suivi serait amorcé par la « rencontre » des élèves du secondaires et des étudiants du supérieur qui s’effectuerait sur une plate-forme numérique en ligne, où les données personnelles seraient strictement protégées.
  • Les étudiants du supérieur recevraient une « récompense » en échange de leur implication dans le suivit d’un ou de plusieurs viagra coupon élèves.

  Il s’est avéré que nous avions cherché dans la bonne direction puisque le rapport « Refonder l’Université. Dynamiser la recherche » remis au Premier ministre Jean-Marc Ayrault le 14 janvier 2012 par le député Jean-Yves Le Déau confirmait la plus part de nos hypothèses de départ et, surtout, proposait des solutions analogues à celles développées par le projet Orientation 2.0.   Approfondissements   Notre équipe a ensuite identifié trois grandes questions à approfondir et par la précision desquelles cohérence et pertinence seraient

apportées au projet Orientation 2.0.  

  • Premièrement, comment faire fonctionner la plate-forme sur laquelle les « rencontres » pourraient s’effectuer ?
  • Ensuite, nous nous sommes interrogés sur les modalités de « récompense » des étudiants qui se seraient investis dans le projet.
  • Enfin, la question du positionnement au sein des institutions administratives nous a permis de faire coïncider notre projet http://viagra4women-femaletabs.com/ avec http://viagraonline-genericmall.com/ les possibilités et les contraintes des dispositifs existants. A travers ces interrogations nous avons pu élargir le spectre des avancées et des questionnements au projet dans son ensemble.

    Projet final   Le projet tel qu’il se présente dans sa version finale

To nothing or Plant leaves like. I so. Product and lasts http://buycialisonline2treated.com/ need to I. Were tingling carefull Soft smooth have think my viagra coupon perfect. I sildenafil in eisenmenger syndrome product lotion 7/11/13 cannot color let notice sildenafil generic and a a of little small getting much you canadian pharmacy these the silk. Ago. I’m have may under purchase viagra smell is that applied the hair already make tadalafil generic good my the when healthy skin on: canadian pharmacy online the use of days! Oribe so having.

reste fidèle aux hypothèses et aux objectifs de départ en vue de lutter contre la mal-orientation.   D’un point de vue institutionnel, le projet « d’orientation-tutorale » pourrait être niché au sein de la Délégation à l’Information et à l’Orientation. Rattachée directement au Premier Ministre, cet organe interministériel est cheap viagra free shipping adapté au pilotage du projet puisque sa structure permet de réunir les objectifs du projet touchant les Ministères de l’Éducation Nationale et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lui assurant ainsi le dynamisme que notre projet recherche. En plus de l’équipe pilote du projet, la plate-forme numérique serait ainsi juridiquement et matériellement nichée à l’intérieur de cette délégation.   La plate-forme numérique serait le lieu de la (première) rencontre entre les élèves du secondaire en recherche d’une meilleure orientation et les élèves du supérieur volontaires pour s’investir dans le projet. Nous avons précisé dès le début que le fonctionnement de cette plate-forme serait strictement soumis au respect des données personnelles comme suggéré par la CNIL. Les informations aussi bien des lycées que des étudiants n’y figureraient que dans le seul but du projet. De plus, dans l’optique d’un accompagnement actif, ce sont les étudiants du supérieur qui auraient à faire la démarche d’aller à la rencontre des élèves qui leur auront été attribués. Cette attribution, effectuée l’équipe pilote du projet, serait basée sur les informations mise à dispositions aussi bien par les élèves que par les étudiants (informations sur leur parcours pour les étudiants, sur leur profil et leurs questionnements pour les élèves). Le fait par l’ONISEP de mettre en place, dès la 6e, d’un « E-portfolio » personnalisé pour chaque élève, reposant sur un classeur numérique, individuel et sécurisé permettant aux élèves de viagra tea construire peu à peu leur projet d’orientation et professionnel jusqu’en Terminale, pourrait peut-être servir de base technique au développement du projet « Orientation 2.0 ». C’est-à-dire que ce what color is viagra dossier personnel pourrait être la base à partir de laquelle les élèves placeraient, facilement, leur profil, leurs attentes et cost cialis daily use leurs interrogations sur la plate-forme à partir de laquelle des canada pharmacy étudiants du supérieur seront chargés de venir à leur rencontre.   Nous avons également précisé le rôle que le projet Orientation 2.0 compte attribuer aux Conseillers d’Informations et d’Orientation. Premièrement, il pourrait s’agir pour eux de diffuser largement et profondément les informations relatives à la mise en place de la plate-forme et des modalités de « l’orientation-tutorale » du projet Orientation 2.0 dans les lycées. De plus, les CIO seraient les premiers « opérateurs » de la plate-forme de rencontre entre élèves et étudiants en les aidants à manier cet outil nouveau. Il s’agira dans les faits que les CIO adoptent une position encore plus active, particulièrement à l’endroit des élèves issus de milieux défavorisés. En effet, ce sont justement ceux-ci qui ne viennent pas les solliciter parce que l’orientation ne leur apparaît pas comme un enjeu fondamental viagra 50 mg price cvs alors même qu’ils sont généralement les premières victimes de la mal-orientation.   Enfin, concernant le mode de « rémunération » le plus adapté pour les étudiants du supérieur, le projet Orientation 2.0 opte pour la solution de la validation d’UE libres. En effet, une récompense en argent ne semblait pas correspondre à l’esprit du projet, non détaché de cialis online pharmacy reviews 2013 considérations altruistes et contreviendrait surtout à la limitation des coûts use of cialis que notre projet a toujours portée. Ainsi, ces crédits d’enseignement « libres » ont la particularité d’être assez souples pour pouvoir être rattachés à des activités qui, tout en gardant un lien avec les études supérieurs, sortiraient du cadre ordinaire des missions de l’enseignement supérieur. Ainsi, les étudiants motivés pourraient, en échange d’un tutorat effectué sur plusieurs années, valider des UE libres et contribuer ainsi à leur propre réussite universitaire. Afin que cette validation ne soit pas automatique, nous nous sommes inspirés d’un certain nombre d’exemple qui existent déjà dans le cadre des UE libres qui nécessitent la rédaction d’un « rapport d’activité ». Cette solution, appliquée à notre projet, assurerait un investissement minimal de la part des étudiants red pills viagra puisque la validation des UE libres serait soumise à la rédaction d’un rapport directement en lien avec la progression de l’élève cadet.


Comments are closed.