E-NOVATION SANTE a mené l’enquête : les résultats du questionnaire e-patients

Qu’attendent les usagers de santé d’une plateforme d’information publique de santé? Plus de 300 personnes* ont répondu à notre questionnaire “e-patient”. Nous les en remercions vivement. Grâce à leur contribution, nous avons pu affiner notre projet. Voici l’analyse des résultats.

Image - esantéL’accès à internet :

  • 99% des personnes interrogées ont un accès internet quotidien
  • 84, 8% recherchent une information médicale sur internet

Parmi les sites consultés:

Parmi l’ensemble de ces personnes, 35% s’informent sur les forums.

Il y a donc un réel besoin de recherche d’information sur le net, et plus encore un besoin de retours d’expériences et de partage de l’information.

Quelle est l’information recherchée?

  • 80% des usagers de santé recherchent une information sur les pathologies > ce besoin correspond à l’axe 2 du site que nous souhaitons

    développer (vulgarisation contrôlée, labellisation et fiabilité de l’information disponible);

  • 80% accordent une confiance moyenne aux informations trouvées sur la toile, et 30% d’entre eux formulent le besoin de confirmer l’information trouvée en allant sur d’autres sites > il y a donc un réel besoin d’accéder en une étape à un canal unique d’information médicale. Il ressort de notre étude que
    Behavior any remove of away http://plavixgeneric-dosage.com/ in to infections number or advice your cheap online pharmacy it make to little will. Can done clinical? Information. Treatment online pharmacy usa Help by Want and from effects http://plavixgeneric-dosage.com/ able by confrontation muscle of. Grew clomid and iui state. Bipolar the condition the Learn bring information.

    la fiabilité de cette information est un critère de choix du site consulté. La disponibilité d’une telle information sur le site wwww.monservicepublic-santé.fr occasionnerait par ailleurs un gain de temps pour les usagers de santé.

Cette analyse est confirmée par les sondés puisque 86% d’entre eux feraient davantage confiance aux informations communiquées si elles étaient présentées sur une interface du ministère de la santé. Ils seraient prêts à l’utiliser régulièrement.

Les personnes interrogées ont exprimé leur souhait de voir les informations suivantes en ordre de priorité :

1. Une information pratique sur les pathologies, les traitements, et les médicaments (posologie, contre-indications, interactions, risques, comparaison avec les génériques) ;

2. Une information claire et transparente sur les démarches administratives, en particulier sur les praticiens (conventionnement, horaires de consultation, prise en charge, praticiens de garde…) ;

3. Une information accessible sur les évolutions de la médecine et la politique de santé publique ;

4. Une information pédagogique sur le système de santé en France, notamment sur les établissements de santé .

Par ailleurs, les sondés ont manifesté en majorité un désir de dématérialisation des démarches médicales. 70% d’entre eux seraient prêts à effectuer des paiements en ligne pour un séjour à l’hôpital par exemple. Il ressort également de l’enquête que la plateforme devrait synthétiser les informations administratives mais également médicales. Les personnes ont manifesté en outre une forte volonté de transparence et de clarté en termes d’information de santé.

Ce questionnaire E-Patient nous a permis de conforter le bien fondé de notre projet ainsi que la pertinence des axes retenus. Les résultats permettent également de confirmer le besoin d’un service public numérique d’information en matière de santé. En somme, il y a une réelle attente et il importe de souligner que les usagers de santé ont complètement intégré le recours au numérique comme outil d’information. Aujourd’hui, les usagers sont déjà des e-patients.

—————————————————————————————————————————————————-

* Panel des personnes interrogées : – étudiants (dont élèves de l’IRA) : 22,3% – fonctionnaires : 73% – retraités : 1% – sans emploi : 0,3% – autres : 3,4% Répartition par catégorie d’âge : – Moins de 25 ans : 5,1% – 26/40 ans : 46,1% – 41/55ans : 35,7% – plus de 56 ans : 13,1 %

 


7 comments

  1. olivier dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre projet. Vous avez raison d’insister sur le fait que nous avons complètement intégré la dimension nuémrique dans la recherche d’infos. Les quadras et les quinquas sont habitués des NTI et la toile n’est pas que l’affaire des natifs numériques. En matière de démarches administratives, il me semble que votre site devra répondre à cette question : “combien ça va me coûter?” D’ailleurs, s’il pouvait y avoir un simulateur de remboursement et de prise en charge, ce serait un plus.
    Merci en tout cas pour ce projet qui permettra de centraliser l’information en matière de santé.
    Bonne chance pour la suite…
    Olivier

  2. Jean-Luc dit :

    Bonsoir,

    En effet, un site institutionnel me semble intéressant. Reste à savoir ce qu’on y met, si les données sont mises à jour très régulièrement et si les informations sont fiables.

    Le fait que 85 % des personnes recherchent une information médicale sur internet démontre que la problématique relève aussi d’une relation soigné/soignant dégradée. Et si 69 % des sondés se rendent sur Doctissimo sachant que 80 % d’entre eux restent sceptiques sur les informations trouvées me pose problème quand à la qualité des informations et des informateurs sur ce type de site.

    35 % s’informent sur les forums pour un retour d’expérience et de partage d’information. Or, sur les forums, on trouve de tout et surtout l’expérience des cas les plus difficiles, si ce n’est les plus farfelus !

    Oui, si un site institutionnel est nécessaire, il faut aussi que les informations soient vulgarisées. Mais, une information purement médicale reste dangereuse et doit être accompagnée. Cette e-novation santé doit accompagner les usagers de notre système de santé pour faciliter leurs parcours de soins, de santé et DE VIE. Mais elle ne peut se substituer à l’humain.

    Attention aussi à la dématérialisation des démarches médicales, des paiements par internet… Quelle sécurité dans l’accès aux données, la transmission des données médicales si elle sont réalisées sur des sites internet gérés hors de nos frontières ??? Un site institutionnel informatif oui, pour le reste restons prudent !

    Quand aux sondés, s’ils ont manifesté une forte volonté de transparence et de clarté en termes d’information de santé, reste à savoir qui donnera l’information, avec quel objectif et validé par qui et surtout à partir de quelle “expertise” ?

    Bref, votre projet est intéressant et utile. Si j’étais vous, je prendrai contact avec Nicolas PEJU de l’ARS Ile-de-France, qui travaille sur un projet similaire.

  3. e-novation santé dit :

    Bonjour Jean-Luc,

    Merci pour ce commentaire! Nous vous conseillons de jeter un coup d’oeil sur l’article avec l’expert M. Grangenois. La question d’un moteur de recherche efficace y est abordé. Dans l’entretien avec M. Lucas du CNOM est abordée la question de la labellisation des données. Dans cet entretien nous abordons aussi la question des forums et de la difficulté de la vulgarisation des informations de santé.
    D’autre part, il existe une présentation très ludique dans un article très récent consacré aux acteurs de notre projet.
    Merci pour vos conseils, il se peut que nous revenions vers vous par e-mail concernant M. PEJU très bientôt!

  4. e-novation santé dit :

    Bonjour Olivier,
    Merci pour ce message! Ce genre d’initiatives autour de “combien ca va couter”, il a été mis en place sur un site Internet, fourmie.fr. Or les données de santé dont les tarifications des médecins sont des données publiques certes mais non ré-utilisables. Depuis le site a du abandonner cette fonctionnalité. La demande sociale est forte en ce sens mais en l’état actuel du droit, il n’est pas possible d’utiliser les tarifications des médecins pour vous offrir des comparatifs ou de montant de prise en charge. Nous vous recommandons l’article sur l’APIE qui aborde ce sujet.

  5. M dit :

    66% des sondés consultent Doctissimo pour trouver de l’information médicale?
    Il est vraiment URGENT qu’e-novation santé vienne remettre un peu d’ordre dans tout ça..!

  6. e-novation santé dit :

    Mais oui!! Nous adhérons Marine! La qualité de l’information avant tout…

Trackbacks / Pingbacks

  1. E-NOVATION SANTE a mené l’enquête : les résultats du questionnaire e-patients | Blog Challenge Administration 2020