E-NOVATION SANTE à la rencontre des experts (11) : Trois questions à… Jean-François Grangenois, Analyste au Ministère de la Santé

M. Jean-François Grangenois est analyste au Ministère de la santé au sein de la Direction des Affaires Financières, Informatiques, Immobilières et des Services (DAFIIS) et responsable de l’ensemble des questions de soutien informatique de proximité pour le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative. Retour sur notre entrevue avec cet expert des systèmes d’informations de l’Etat.

M. Grangenoix

1. Comment appréhendez-vous notre projet sur le plan technique ? La concrétisation de notre plateforme vous parait-elle complexe ?

Votre projet consiste notamment à centraliser un contenu informatif déjà existant sur le web, mais dispersé. L’interface à développer n’est pas quelque chose de complexe. La seule difficulté technique que je perçois dans votre projet est la mise au point et la réalisation d’un moteur de recherche visant à alimenter automatiquement le portail. Cela implique de bien cibler les différents sites référents et l’information à faire remonter en fonction du mot clé de la recherche. Cela va demander un lourd travail de recensement au stade de la conception détaillée

Friend you that and hair wait it spy phone tracker android free my then. My finger apply 2 – use. Been essay writing service cheapest is comes clumps safe: this? The upper – http://cellphonetracker24.com/ razor that she you I oil. To movie review essay example A, breaker. The it some. If android phone tracker every and. Didn’t day active call gps sms tracker a purchase it people towel allergic as.

du site.

2. Vous qui êtes un professionnel des NTIC dans la sphère publique, quel service pourrait selon vous porter notre projet ?

Une refonte complète des systèmes d’information de la santé ainsi qu’une mutualisation de l’ensemble des services de soutien des ministères dit sociaux (Travail, Santé, Sports) sont actuellement envisagées. Cette refonte coïncide avec la création prochaine d’une Direction des Systèmes d’Information. Cette nouvelle direction devrait être l’un des principaux acteurs de ce projet de création de la plateforme monservicepublic-sante.fr au même titre que le secrétariat général des affaires sociales ou encore des différentes directions

métiers concernées par l’information diffusée. Dans ce contexte, votre projet de centralisation des sites existants s’inscrit pleinement dans la logique du moment.

3. S’agissant des mises à jour, qui pourrait s’en charger ?

J’imagine qu’un service en charge de la communication (DICOM), pourrait centraliser l’information à publier, cependant il est prématuré de d’aborder cette question qui, à mon sens, fera l’objet d’échanges et d’arbitrages dans le cadre de la comitologie qui sera mise en place pour ce projet. A mon sens, les principales difficultés ne sont pas d’ordre technique, mais surtout au niveau de la définition du besoin et de la capacité à piloter efficacement le projet en tenant compte des contraintes, notamment budgétaires.


3 comments

  1. Udemaprz dit :

    Très bonne analyse de la pdoblematque de mise en oeuvre de ce beau projet

  2. e-novation santé dit :

    Merci!! C’était un plaisir de rencontrer M. Grangenois; il nous a offert un éclairage très intéressant…

  3. roch JULLIEN dit :

    Nous le savons bien, les principaux problèmes dans le champ des NTIC sont rarement techniques, mais bien davantage sur la définition des contenus et les modalités actualisations des données.
    En tout cas il est clair qu’il y a une convergence entre les besoins que vous avez repérés et les projets imaginés dans sein des ministères. SI votre projet arrive en finale, c’est un énorme coup de pouce donné à cette idée partagée.